Shampoing hygiéne

Le chat est un animal naturellement propre, très soucieux de son apparence et y consacrant plus du tiers de son temps. Cependant, il peut arriver que son hygiène dégénère et que son pelage perde de son brillant et de sa douceur – carence alimentaire, prolifération de parasites, jeux prolongés dans la boue… Dans ce cas, il a besoin d’un coup de main pour retrouver sa superbe et un bon shampooing fait amplement l’affaire.

Le shampooing pour chat – Principes

Le chat a horreur de l’eau, c’est universellement connu. Pourtant, il de plus en plus admis de donner un bain à son chat ou de lui faire un shampooing – avec un produit adapté qui ne nuira ni à sa peau ni à son pelage. La peau des chats est en effet plus sensible que celle des humains et la composition des shampooings usuels risque de provoquer des allergies et des troubles cutanés chez le félin. Il existe de nombreuses variétés de shampooings sur le marché, formulés par des vétérinaires à base de produits doux et appropriés au pelage du chat. En général, ces produits sont bien tolérés si ils sont à pH neutre, sans parfum et à action rapide. Les chats ne supportent pas en effet de s’éterniser sous un jet d’eau et il vaut mieux que le shampooing agisse rapidement pour qu’ils ne se rebiffent pas et griffent à tout va. L’utilisation de shampooings anti-puces ou antiparasitaires permet par exemple de lutter efficacement contre les ectoparasites qui prennent racine dans le pelage du chat. D’autres shampooings permettent de revitaliser un pelage terni après une maladie ou à cause d’une carence en vitamines. D’autres encore permettent de faciliter le coiffage du chat et de délier les nœuds – ceci empêchera l’animal d’ingurgiter des boules de poils qui finissent par lui causer des troubles digestifs et intestinaux. Enrichis à l’huile de jojoba ou à l’extrait de lavande, les shampooings pour chat sont diversifiés et peuvent se choisir selon les goûts et les besoins de chacun.

Le shampooing pour chat – Conseils d’utilisation

Faire passer un chat sous l’eau n’est pas évident. En premier lieu, il faut rassurer l’animal en le caressant et en lui parlant. Ensuite, il faut bien fermer la salle de bains et faire en sorte de ne laisser aucune issue ou cachette au chat. Prendre ensuite une petite bassine et y verser de l’eau tiède. La température de l’eau doit être supportable pour le chat – ni trop froide ni trop chaude pour qu’il se sente le plus à l’aise possible. Tenir ensuite le chat par la peau du cou, à la manière d’une mère qui transporte son petit. Le chat ne se débattra pas s’il est en confiance et il est conseillé de continuer à lui parler pendant toute la durée de l’opération. Le mouiller d’un trait puis appliquer le shampooing en une fois avant de le rincer abondamment. Envelopper ensuite le chat dans une grande serviette pour le sécher et user d’un séchoir si nécessaire. Après un tel exploit, le chat mérite bien une petite récompense !